Comment rencontrer des gens à l’étranger ?

7 juin 2017Louisa

S’il y a bien un truc qui n’est pas forcément évident à faire quand on voyage ou vit seul.e à l’étranger, c’est rencontrer des gens. Pour certain.e.s c’est facile, ils y arrivent toujours. Mais mon article ne les intéressera pas. J’écris pour aider celles et ceux qui sont plutôt comme moi et peuvent avoir du mal à aller vers les gens même quand toutes les conditions sont réunies. Après avoir voyagé plusieurs fois seule et avoir vécu plusieurs mois seule à l’étranger, j’ai trouvé des petites techniques et astuces pour rencontrer des gens. Mais également pour parler un peu mes langues étrangères. 

Rencontrer des gens quand on voyage seul.e

L’auberge de jeunesse

Encore trop de gens oublient cette option qui est pourtant évidente. Plutôt que de s’enfermer dans une chambre seul.e dans un hôtel, si vous voulez rencontrer des gens, c’est dans une auberge de jeunesse qu’il faut aller. Dans un dortoir de 4, 6, 8, 10, vous rencontrerez forcément des gens. Parfois vous discuterez un peu. Vous échangerez des conseils, vous voudrez aller boire un verre ou même visiter la ville ensemble le lendemain (pour de vrai ça m’est déjà arrivé et c’est vraiment sympa). C’est moyen  plus facile et idéal pour rencontrer des gens en voyage.

Le couchsurfing

Pour les plus intrépides d’entre nous, le couchsurfing est un moyen rêvé pour rencontrer des gens. Le principe est simple vous êtes hébergés gratuitement chez quelqu’un (que vous avez choisi) à l’étranger. Personnellement, je ne suis pas encore trop rassurée de le faire. Mais je pense que c’est une façon super efficace de rencontrer des gens. Vous êtes directement chez l’habitant et il est difficile dans ces circonstances de ne pas échanger quelques mots. Certain.e.s hôte.sse.s décident même de servir de guide touristique. D’autres proposent de faire découvrir leurs endroits favoris ou leurs amis. La règle d’or c’est de se tenir prêt.e à accepter les propositions attirantes.

Participer à des évènements 

Que ce soit des évènements organisés par la ville ou la communauté dans laquelle vous êtes. Des évènements repérés sur Facebook, des évènements dans des bars, ou des évènements Erasmus : il y a ce qu’il faut. Le plus dur c’est encore d’arriver tout.e seul.e et de se lancer. Une fois une bière commandée et au milieu de la foule, plus possible de faire demi-tour. Il ne faut surtout pas oublier que l’on est probablement pas seul.e dans cette situation. C’est le moment de rencontrer des gens !

Même si ce sont les solutions principales pour rencontrer des gens quand on voyage seul.e, vous pouvez aussi suivre les autres conseils que je vais donner dans la partie suivante et qui peuvent aussi parfois s’appliquer en voyage et pas uniquement quand on vit à l’étranger. Evidement s’appliquent aussi tous les conseils de type : être ouvert à tous et à toutes les expériences, aller vers les gens, apprendre quelques mots de la langue du pays etc. Et puis parfois il faut juste avoir le courage de s’assoir seul.e dans un restaurant ou dans un bar pour que les gens viennent vers vous sans que vous aillez à faire d’effort.

Rencontrer des gens quand on vit seul.e à l’étranger

La colocation

Quand je suis partie pour la première fois en stage à Berlin je ne voulais absolument pas vivre en coloc. Je voulais un appart toute seule. Finalement je n’ai pas eu le choix je me suis retrouvée à vivre avec une fille qui me louait une chambre. Ça s’est mal passé et pourtant, depuis, dès que je dois repartir je cherche directement une coloc. C’est la première étape pour rencontrer des gens, même si les caractères ne collent pas toujours, tu vis avec des gens, parfois tu sors avec eux, tu leur raconte ta journée. Il y a une présence, tu peux parler, devenir amis (ou pas hein, mais tu as rencontré des gens). C’est tout de même Le point de départ de la rencontre à l’étranger.

Tandem

C’est une bonne idée d’essayer de trouver quelqu’un pour faire un tandem quand on reste plusieurs mois dans un pays. Souvent vous pourrez parler la langue que vous voulez travailler et la personne vous parlera français. Parfois c’est un peu formel, vous vous voyez et vous parlez une heure dans chaque langue, parfois c’est plus informel, vous êtes plutôt deux personnes qui cherchez à rencontrer des gens, pour boire un verre, faire une visite, passer un peu de temps. Finalement on s’en sort toujours bien en tandem. Pour en trouver, il y a pas mal de groupes sur facebook ou de site internet (comme Conversation Exchange par exemple), il suffit de se lancer.

Meet up 

Meetup est une application (ou un site web aussi) qui regroupe des gens qui proposent des rencontres entre étrangers pour faire des activités en fonction des centres d’intérêts. Ça peut être uniquement aller boire un café pour parler anglais, ou aller faire une randonnée en VTT, prendre un cours de cuisine, aller voir un film. Bref, vraiment tout et n’importe quoi. Les activités sont souvent en groupe mais ça facilite la rencontre aussi. On se dit qu’on est tous dans la même situation, on cherche tous à rencontrer des gens. Et par dessus tout, on débarque tous dans un groupe dans lequel on ne connait personne. En fonction des affinités il arrive de finir par voir des gens en dehors des meetups et de devenir amis.

Meetup et pourquoi pas … Tinder ?

Tant qu’on est là, après tout pourquoi pas. Même sans forcément rechercher une relation, on a parfois des surprises sur Tinder. Beaucoup de mes copines ont rencontrés de supers amis sur Tinder. Et puis au pire vous parlez avec des gens et c’est déjà un bon point de parler dans une langue étrangère.

Comments (2)

  • Anonyme

    11 juin 2017 at 09:25

    J'aime bien le Couchsurfing! Mais comme toi, je ne suis pas encore rassurée à l'idée d'en faire (à être hébergée par quelqu'un du moins.) 🙂
    Bon dimanche!

  • Marie

    9 janvier 2020 at 05:34

    on se dit qu’on est tous dans la même situation

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent

Un bonjour de Hambourg

21 mai 2017

Article suivant

Hambourg au bord de l'eau : mes 3 incontournables

18 juin 2017