Mes incontournables pour 3 jours à Boston

Si je peux donner plein de raison pour lesquelles vivre au Canada et plus précisément à Montréal, celle dont je vais vous parler d’aujourd’hui est tout de même particulièrement sympathique. Vivre à Montréal donc, c’est être à une heure de la frontière des États-Unis. Et quand on s’appelle Louisa, je peux vous jurer qu’il ne se passe pas deux mois avant que l’envie d’aller voir ailleurs s’installe. Alors l’appel de la frontière si proche se fait sentir. 

En deux trois recherches sur internet, je me rends compte que des bus de nuit partent pour Boston, je pose un jour de congé, je réserve un AirBnb avec une copine, j’achète des billets de bus. Et c’est parti : pour le premier week-end d’août 2018 mon programme est fait : je vais passer trois jours à Boston ! 

La ville se parcoure très facilement à pied, nous n’avons pris le métro que pour se rendre de notre logement un peu excentré jusqu’au centre. Une fois downtown il est assez aisé de se déplacer partout à pied, on passe d’un quartier à l’autre en quelques minutes. C’est aussi pour cette raison que la ville est si agréable et qu’en y passant trois jours on a largement de faire plusieurs fois le tour. Chaussez vos baskets, on part arpenter les rues de la capitale du Massachusetts !


     

Découvrir l’histoire des Etats-Unis en suivant le Freedom Trail
S’il ne fallait citer qu’une seule chose à faire à Boston, je parlerai probablement du Freedom Trail, le célèbre fil rouge à suivre à travers la ville pour découvrir l’histoire des Etats-Unis. Il commence dans le parc Boston Commons dans le centre-ville et se termine ou au Monument de Bunker Hill à Charlestown (ne pas oublier de monter tout en haut, c'est difficile après toute cette trotte mais la vue sur Boston en vaut la chandelle). La balade est longue mais elle passe par de nombreux monuments et quartiers (downtown, Quincy Market pour manger un lobster roll, Little Italy etc.) de la ville et permet de se faire une très bonne première idée de l’histoire et de l’ambiance qui règne dans cette petite grande ville de la côte est.

     

   
   

     

Arpenter le célèbre quartier de Beacon Hills
Plein de charme, ce petit quartier se parcoure (également facilement) à pieds en quelques heures. En se baladant dans les petites rues pavées aux maisons en brique rouge, on se retrouve plongés dans l’époque victorienne et on oublie presque qu’on est dans une grande ville des États-Unis. C’est presque un petit bol d’air frais. Quelques rues sont particulièrement connues pour être mignonnes comme tout : Cedar Lane Way, Acorn Street et Mont Vernon Street par exemple. (Mais ne surtout pas se limiter qu’à ces trois rues évidemment). 

   


   

Se balader sur le port au coucher du soleil
Je pense que la soirée qu’on a passée sur le Waterfront au coucher de soleil était vraiment ma favorite du séjour. La mer calme et les petits bateaux qui bougent au fil de l’eau, les mouettes qui nous survolent, les odeurs de l’atlantique, la lumière dorée du soleil qui se coucher derrière les buildings du centre-ville : toutes les cases étaient cochées. Ne le manquez pas !

     


  


Explorer Harvard et le MIT
Dans le quartier de Cambridge, de l’autre côté de la Charles River, il y a le MIT et Havard, deux universités américaines emblématiques qu’il est impossible de louper en étant de passage à Boston. Il n’y a qu’à sauter dans une rame de métro pour les atteindre. Je dois avouer que c’est assez grisant de déambuler dans les couloirs du MIT et de marcher sur dans les pas de nombreuses personnalités importantes des Etats-Unis sur le campus d’Harvard. Alors si comme moi vous avez envie de faire une pause-pipi dans les toilettes du MIT et de vous la jouer Gilmore Girls en visite à Harvard : foncez à Cambridge !

     

Flâner dans le quartier de Back Bay
Pour une balade tranquille dans un quartier chic aux jolies boutiques et café (mais un peu différente d’une balade à Beacon Hill), il ne faudra pas manquer le quartier de Back Bay. On y trouve notamment de superbes édifices comme la Boston Public Library (et son cloître!) et la Trinity Church. Mais on peut également monter en haut du Skywalk Observatory pour profiter d’une belle vue sur Boston.


     

Faire une escapade à la mer le temps d’une matinée
Comme je suis allée à Boston début août, la chaleur était presque suffoquant et pour notre dernière matinée sur place, nous avons choisi d’aller voir l’océan d’un peu plus près. En quelques minutes de bus nous avons atteint Pleasure Bay, une petite baie ouverte sur l’océan avec une jolie plage et une citadelle. C’était idéal pour se balader tranquillement, sentir l’iode et les algues et tremper nos pieds dans l’eau avant de rentrer à Montréal, je conseille fortement.


     


     

Avec ces incontournables, un petit week-end de 3 jours à Boston est bien occupé et permets de voir le principal. Bien entendu, une sortie en mer pour observer les baleines ça peut être sympa aussi, et je sais qu’il doit manquer quelques autres trucs dans la ville. Mais ce petit itinéraire m’a permis de vraiment profiter à fond de ce séjour !

A très vite autre part aux Etats-Unis, au Canada ou ailleurs,

Louisa