4 jours à Lisbonne : mon récit

26 mars 2020Louisa

Lisbonne, ses miradors, sa lumière de fin de journée, son ouverture sur l’atlantique. Lisbonne, sa vie sympathique, ces airs d’été toute l’année et ses sept collines. La belle Lisbonne m’a appelée souvent. Sa douceur de vivre et ses jolies façades colorées d’azulejos m’ont fait envie inlassablement. Et c’est finalement à l’été 2019, que je me suis décidée. Le 3 juillet, je décollais avec ma meilleure amie pour quatre jours pour à la découverte de la capitale portugaise et de la vie lisboète. 

Jour 1 : tour des miradors de l’Alfama

Lisbonne, qui s’étale sur sept collines nous a offert des vues à couper le souffle pour chaque jour de notre escapade. En grandes fans de vues en tout genre sur les villes, nous avons commencé notre première journée de visite par faire un tour des miradors de l’Alfama. Dans les premières minutes, nous avons maudit l’ascension vers le Mirador de Graça. Mais la douleur était bien vite oubliée en découvrant la vue imprenable. Nous avons enchaîné sur le Mirador da Nossa Senhora do Monte à quelques minutes de là. Puis sur un brunch à de début de séjour à Augusto Lisboa.

☞ Lire aussi : Mes adresses testées et approuvées pour votre séjour à Lisbonne

façades lisbonne

facçades colorées

façades colorées

Lisbonne touristique

Entre façades colorées et azulejos, notre balade se poursuit et nous conduit à Portas do Sol. Nous y prenons le tram 28, activité incontournable d’un séjour à Lisbonne, jusqu’à Rua da Conceiçao. Le tram est bondé, et l’ambiance n’est pas des plus locales. Nous sommes débout entre deux américains et trois espagnols qui parlent fort et rient de bon cœur. Mais l’expérience est sympathique et nous donne l’impression d’avoir coché une case sur notre liste des choses à faire. 

Nous passons l’après-midi à déambuler dans les quartiers Baixa et Rossio. Après un rapide passage par la Place du commerce pour admirer l’Arc de Triomphe lisboète, nous rebroussons rapidement chemin. La place est certes la plus connue de la capitale, mais elle est aussi blindée de dealers qui nous proposent des produits de manière intempestive.

En fin d’après midi, nous remontons doucement vers l’Alfama et ses miradors. Cette fois nous nous arrêtons au Mirador Santa Luzia et au Mirador das Portas do Sol à quelques pas de là. Le deuxième nous offre une vue qui reste gravée en moi comme un des plus beaux souvenirs de ce séjour. Nous en profitons pour faire une petite pause au “kiosque”. Les kiosques sont présent à presque chaque mirador. On peut y acheter quelque chose à boire et s’installer pour admirer la vue. Souvent il y a des joueurs de fado qui jouent un air de musique. Impossible de ne pas succomber au charme de Lisbonne dans ces conditions.

place du commerce lisbonne

Mirador portas do sol lisbonne

Pour conclure cette première journée, nous décidons d’aller boire un verre dans un de nombreux bar rooftop de la capitale. Notre liste est longue mais nous optons pour le Topo Martim Moniz. La vue y est très sympa, mais c’est petit et il y a beaucoup de monde. On sent que l’endroit est prisé, et on comprend car les prix sont des plus attractifs. Les quelques lueurs de coucher de soleil rosé, un bon verre de vin et des discussions passionnées nous font passer une très belle soirée et concluent bien cette journée de vacances.

topo martim moniz

Jour 2 :  balade le long du Tage, LxFactory et Almada

Pour commencer notre deuxième jour à Lisbonne, nous entreprenons une balade ambitieuse. D’un bout à l’autre de Lisbonne, le long du Tage, nous prenons le temps de profiter. Si on a envie de tout voir et de tout faire, on a également envie de vivre notre voyage de manière détendue. Notre balade commence depuis notre Airbnb dans l’Alfama. Nous descendons sur les quais Ribeira das Naus. Nous rejoignons ensuite la Place du commerce puis Cais de Sodré. Ensuite nous quittons le centre et nous déambulons le long des docks. La balade était tellement ambitieuse et la chaleur si pesante que nous avons fini par louer des trottinettes électriques pour finir le trajet.

azulejos

façades tage lisbonne

lxfactory lisbonne

LxFactory, concept store, restaurants et bars

Finalement, nous arrivons à LxFactory pile pour manger. Au cœur de ces anciennes usines désaffectées, les restaurants sont nombreux et nous avons l’embarras du choix. Après avoir mangé, nous faisons le tour. Les concepts stores, restaurants et bars s’enchaînent mais il y en a un seul que nous cherchons : le Rio Maravilha. Il est supposé offrir une vue imprenable sur le pont du 25 avril. Après un tour sans le trouver, nous finissons par comprendre comment y accéder. Ce n’est pas une mince affaire mais après être entrées dans un immeuble peu accueillant et avoir cru mourir dans un ascenseur digne d’un film d’horreur nous y sommes. Comme si de rien n’était, nous montons sur le toit. Nous avons passé presque 1h à lézarder au soleil, sans même consommer. Alerte bon plan !

Cacilhas, petit village de pêcheurs et douceur de vivre

Notre plan pour le reste de l’après-midi est d’aller se balader en face de Lisbonne, à Cacilhas. Pour ça, rien de plus simple, nous prenons le ferry depuis Cais do Sodré direction Cacilhas. L’aller-retour nous coûte à peine 5€ et nous allons pouvoir découvrir un joli village de pêcheur. Cette balade dans une petite ville moins touristique de l’autre côté du fleuve n’est pas anodine. Le soir, nous avons réservé pour manger à Ponto Final, un restaurant portugais qui donne sur le fleuve et le superbe pont du 25 avril. Nous attendons ce moment avec impatience et notre balade nous aide à patienter. 

Après notre tour dans les rues de Cacilhas, nous nous éloignons un peu du centre et nous dirigeons vers le Panoramic elevator of Boca do Vento. 30 secondes d’ascenseur plus tard, et nous découvrons une nouvelle vue imprenable. Cacilhas et sa falaise se dresse sous nos yeux. Tout en bas nous percevons l’endroit où nous mangerons dans quelques heures. Au loin s’étirent les sept collines de Lisbonne. Le pont du 25 avril s’élance d’un bout à l’autre du Tage. Et nous restons là de longues minutes à observer ce panorama incroyable, les cheveux au vent.

façades portugal almada

almada boca do vento

Notre journée s’achève comme elle a commencé : au bord de l’eau et dans une douceur infinie. Nous dînons à une petite table, tout au bout de la jetée. Nous avions réservé bien en avance alors nous avons une place de choix. Le soleil lèche nos visages heureux. En mangeant notre poisson avec vue sur le Tage, nous estimons à quel point nous avons de la chance. Alors on adsorbe chaque seconde cette soirée, pour ancrer un peu plus le souvenir. L’ambiance est calme et détendue. Puis le soleil se couche en diffusant ses rayons dorés. Lisbonne se couvre de rose. Un petit bateau devient le seul sujet de mon attention et de mon objectif. La soirée se termine en douceur et clôture une belle deuxième journée.

ponto final diner lisbonne

pont lisbonne coucher de soleil

lisbonne ponto final

Lisbonne coucher de soleil

Jour 3 : Bairo Alto et Cascais

Comme chaque matin, nous nous mettons en route pour nos visites de la journée. Comme nous faisons presque tout à pieds, on traverse de nombreux quartiers. C’est aussi ça qui est agréable, on découvre des endroits que nous n’avions pas prévus de voir. Notre but final de la matinée est d’arriver à l’Elevator Da Bica. Mais avant ça nous faisons un tour dans le quartier de Rossio. En passant par la place Dom Pedro IV, puis l’ascenseur Santa Justa. Auquel nous ne montons pas vu le nombre de touristes qui font la queue pour y accéder. Nous continuons notre balade jusqu’à arriver dans le Bairo Alto. Ici, on découvre le Lisbonne des cartes postales avec ses rues toutes étroites et le linge qui pend aux fenêtres. L’ambiance est bien différente de l’Alfama mais toujours aussi agréable.

Nous arrivons finalement à l’Elevador da Bica. Si c’est une activité incontournable de Lisbonne, c’est également une des plus touristiques (et une des rares payantes). Mais on n’hésite pas une seconde, on achète nos ticket et on monte à bord. Arrivées en haut, la vue est incroyable. Il y a cette ancienne cabine de tram jaune dont nous venons de descendre. Mais il y a aussi cette rue en pente aux façades colorées qui plonge tout droit vers le Tage. On a vraiment l’impression d’être au cœur de Lisbonne.

Nous restons de longues minutes en haut de la rue, à admirer la vue. Puis nous redescendons doucement, pour aller déjeuner. Pour ce midi là, nous avons prévu de manger au Time Out Mercado. Quand on y met les pieds, l’ambiance est déjà électrique. Il nous faudra plusieurs minutes et un tour des stands pour se décider : la meilleure technique c’est de se séparer. On se retrouvera pour trouver une petite place où s’asseoir et déguster nos spécialités portugaises.

architecture lisbonne

ruelles lisbonne

azulejos

tram lisbonne

façades lisbonne

Les pieds dans l’atlantique à Cascais

En planifiant notre séjour à Lisbonne, l’océan nous faisait déjà de l’œil. Au début du mois de juillet, difficile de résister à son appel quand les journées sont déjà bien chaudes à Lisbonne. Alors en ce début d’après-midi de notre troisième jour, nous avons pris le train à Cais do Sodré direction Cascais. Pour environ 8€ nous avions un aller-retour en direction de l’Atlantique. Cette petite station balnéaire se situe à environ 40 minutes de Lisbonne et est prise d’assaut par les lisboètes le weekend et pendant les vacances. Si vous voulez profiter de plages vides, ce n’est clairement pas le bon endroit. Mais pour un dimanche après-midi à la plage ça nous convenait très bien.

A Cascais, notre programme était tout tracé : aller s’allonger sur une des plages, se glisser dans le glacial océan – au moins jusqu’à la taille – puis marcher le long du littoral jusqu’à la Boca do Inferno. Tout était parfait. Seul bémol, nous sommes arrivées trop tôt à Boca do Inferno. Nous aurions voulu pouvoir immortaliser correctement cette bouche des enfers en bord de falaises. Malheureusement, le soleil était encore bien haut dans le ciel mais l’endroit était quand même magnifique et valait bien le détour.

cascais plage

cascais

cascais boca do inferno

lisbonne

Jour 4 : Jardin botanique et farniente au Topo Chiado

Notre rythme n’était pas très intense durant ce séjour, et ça ne s’est pas amélioré pour notre dernier jour. Nous avons commencé par faire nos valises, puis prendre un rapide petit déjeuner au Airbnb. Ensuite nous nous sommes mises en route direction la place des Restaurateurs puis l’ascenseur da Gloria. Puis nous avons rejoint le Mirador de Sao Pedro afin de profiter (encore) d’une autre vue sur Lisbonne, de l’autre côté cette fois.

Notre balade nous a conduit à la Praça do Principe real et enfin à notre destination finale de la matinée : le jardin botanique universitaire. Nous avons passé une bonne heure à déambuler dans le jardin. Il n’y avait pas grand monde et la température était très agréable à l’ombre des grands arbres. J’ai passé de longues minutes à prendre en photo les plantes et à savourer ce moment. J’aime l’ambiance particulière des jardins botaniques. Ils donnent toujours l’impression d’être hors du temps, dans une petite bulle de bien-être.

Puis, presque à regret, nous avons quitté le jardin botanique. La faim se faisait ressentir et nous avions envie d’aller profiter d’un bon repas avec une belle vue sur Lisbonne. Nous souhaitions aller au bar-restaurant Park mais les horaires étaient fausses sur Google Maps et il était fermé le dimanche après-midi. Nous avons donc porté notre dévolu sur le Topo Chiado, un des derniers rooftop qui restait sur notre liste. A l’ombre de leurs parasols, nous avons profité d’un brunch dominical en pleine après-midi et d’un spritz avant de nous diriger doucement vers notre logement puis l’aéroport.

Place des Restaurateurs

Praça do Principe real

jardin botannique

jardin botannique lisbonne

linge

vue mirador lisbonne

Si nous aurions aimé clôturer notre séjour sur la douce note de notre après-midi au Topo Chiado, ça ne s’est pas vraiment passé comme ça. Nous l’avons plutôt fini en attendant un avion très en retard, assises par terre dans un aéroport blindé. Mais finalement, nous n’avons retenu que les beaux souvenirs de ce voyage. Je trouve que mon récit l’a bien montré, presque un an après.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur Pinterest et vos réseaux sociaux favoris !

4 jours à lisbonne pinterest 4 jours à lisbonne pinterest 4 jours à lisbonne pinterest

 

Envie de voir Lisbonne sous (vraiment) toutes ses coutures ? Regardez la vidéo de mon séjour !

Comments (1)

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent

voyager seule

Voyager seule : 3 bonnes raisons d'oser

2 mars 2020

Article suivant

bonnes adresses lisbonne

Lisbonne : adresses testées et approuvées

29 mars 2020